Produits nantais d'excellence
  •  
  • S'abonner
  • Offrir
  • Boutique
  •  
Rigolette Nantaise 200 gr

Rigolette Nantaise 200 gr

La Rayonnantes
En Stock
(1 Article(s) en stock)
La rigolette nantaise est une confiserie emblématique de Nantes. Son cousin Berlingot fait pâle figure à côté de ce "bonbon" tant le savoir-faire requis est pointu. Une fine coque de sucre retient prisonnier un cœur de fruit ou, plus intéressant, de fleur.
Croquez et délectez-vous de ses saveurs !!!
8,80 €
200g

Produits Sains

Sans additifs

Produit primés

Excellence certifiée

ARTISANS LOCAUX

Ligériens et vendéens

Pour la petite histoire : C'est à Nantes, plateforme incontournable de la confiserie, que fût créé en 1902 l'authentique bonbon : la Rigolette nantaise.

Nantes, ville magique, les chats s'y transforment en bonbons ^^

Pour l'Histoire et aussi un peu pour frimer ^^ :

L'industrie du raffinage se développe à Nantes de manière considérable au XIXème siècle, et, malgré un certain recul dès le Second Empire, la ville compte encore 9 raffineries à la fin du siècle. Cette activité a favorisé le développement des spécialités à base de sucre, et, dès 1839, Nantes était citée parmi les villes produisant les plus grandes quantités d'articles de confiserie, dont le célèbre Berlingot en sucre tiré.

Et c'est là qu'intervient Charles Bohu, épicier installé à Nantes depuis 1897. Il ne s'est pas contenté de revendre des Berlingots.
En 1902, il créé un nouveau bonbon fait d'une coque de sucre tiré fourré d'une confiture de fruits. Le procédé de fabrication de cette fameuse spécialité centenaire est très complexe. A partir d'une fine coque de sucre cuite à la vapeur, la Rigolette nantaise est fourrée d'une véritable pulpe de fruits sélectionnés puis givrée.

Pour l'anecdote, c'est l'Italie qui a donné son nom à la friandise. "Rigolette" était le chat du confiseur Nantais Charles BOHU, nom inspiré de l'opéra de Verdi "Rigoletto".

Le succès est tel qu'en 1930 le magasin est transformé en confiserie à part entière. Le transfert des activités s'opère Rue de Verdun en 1974. Mais vous pouvez toujours admirer la superbe façade en mosaïque de l'ancienne boutique Rue de la Marne.

Les membres de la famille Bohu veillent toujours à la production de cette spécialité fabriquée suivant la recette de leur aïeul.

Depuis 2010 Stéphane Le Guiriec est le gérant de la confiserie. 

Articles complémentaires