100 % Goumand - 100 % Artisanal - 100 % Terroir Nantais

Découvrir notre passé en dégustant des saveurs culinaires : c’est le pari lancé par Maëlle Zanini.

Nantes : Maëlle propose des boxes gourmandes pour manger comme Anne de Bretagne

Maëlle Zanini, passionnée d'Histoire et de cuisine, vient de lancer des boxes gourmandes dédiées à Anne de Bretagne et propose des balades sensorielles dans Nantes.

Maëlle Zanini propose des visites
Maëlle Zanini propose des visites « culinostorique » dans les rues de Nantes pour découvrir le passé historique et culinaire au temps d’Anne de Bretagne. (©Rayonnantes)

Avec son épicerie en ligne La Rayonnantes, la Nantaise propose des boxes thématiques permettant de découvrir l’Histoire de Nantes et les produits du terroir

Depuis décembre 2021, une boîte spéciale est dédiée à Anne de Bretagne. Rencontre et découverte.

À lire aussi

Combinaison de deux passions

Comment sont nées les boxes gourmandes ? « C’est la combinaison de ma passion pour l’Histoire, celle des personnages et l’Histoire culinaire », décrit l’entrepreneuse.

Artisane de métier, charcutière-traiteur, Maëlle Zanini a découvert le patrimoine culinaire au cours de sa formation où elle a appris « l’histoire de la profession et des produits ». 

L'Histoire des produits reflète celle des territoires à une période donnée.

Maëlle Zanini

Avec son projet, Maëlle souhaite faire découvrir les mets du XVème siècle et montrer « comment les gens mangeaient à l’époque ».

À lire aussi

Vin, safran, condiment 

Portée par son amour pour l’Histoire et l’art culinaire, elle effectue un travail de recherche pour identifier les spécialités de la région nantaise.

Trois produits emblématiques contemporains d’Anne de Bretagne et un journal, composent la boxe dédiée à la plus célèbre des duchesses. Une boîte d’une valeur de 59 euros.

 

 

A l’intérieur :  « un vin des rois » du XVème siècle contemporain de François II de Bretagne (le père d’Anne), un cépage quasiment disparu au moment de la Révolution, du safran considéré comme « l’or rouge » de l’époque et un flacon de « Goût du XVème siècle », condiment essentiel de la cuisine médiévale.

« Le cépage du vin des rois fut planté sur deux domaines : un à Couëron et un autre près du Château de Guérande », précise l’artisane.

Je travaille en direct avec les artisans et producteurs.

Maëlle Zanini

Pour choisir les produits, Maëlle s’est plongée dans les livres d’Histoire pour « retrouver les saveurs oubliées de Nantes ». 

 

Lecture

Tout en profitant de la dégustation, les Nantais peuvent lire « Le Temps », un journal entièrement conçu par la plume de Maëlle et divisé en trois parties.

La première partie est construite sous forme d'articles de journaux, relatant des anecdotes qui se sont déroulées entre la naissance et le décès d'Anne de Bretagne. La seconde partie est dédiée aux recettes pour expliquer les spécificités des ingrédients présents dans la boxe et savoir comment on peut les utiliser. Enfin, dans une partie fiction je me mets à la place d'Anne de Bretagne en racontant des histoires.

Maëlle Zanini

Un travail préparatoire de trois mois de lecture et d’extraction des informations pertinentes furent nécessaires. « J’aime bien aller dans le petit détail qui a changé la vie du personnage mais duquel on en parle peu », sourit la passionnée d’Histoire.

Découvrir Anne de Bretagne

En complément, Maëlle Zanini co-organise « Sur le bout de la langue », une visite guidée sensorielle dans les rues de Nantes sur les traces d’Anne de Bretagne.

« Il n’existait pas de visites dédiée à un personnage mais plutôt à des monuments », constate la charcutière-traiteur de métier.

Après une discussion avec une guide touristique, Maëlle est définitivement convaincue par son projet. Elle initie alors un parcours pour celle qui fut reine de France entre 1491 et 1498.

Maëlle Zanini lors d'une visite guidée.
Maëlle Zanini lors d’une visite guidée. (©Rayonnantes)

Accompagnée d’une guide touristique, Maëlle emmène les Nantais en visite pendant deux heures. Depuis le château des Ducs jusqu’à la Préfecture en passant par des rues traversantes, les curieux (re)découvrent le passé d’Anne de Bretagne et se régalent en dévorant les produits phares de l’époque.

A chaque fois qu'on s'arrête à un monument particulier il y a une dégustation. Le parcours est conçu de telle sorte que chaque dégustation ressemble à un "repas médiéval".

Maëlle Zanini

Une balade patrimoniale qui permet la corrélation entre le parcours historique, architectural de la cité des Ducs et sa partie gastronomique.

Pendant les visites Maëlle est déguisée en Anne de Bretagne avec des vêtements qu’elle a conçue elle-même à partir de visuels de l’époque.

« Les visiteurs posent beaucoup de questions sur les anecdotes et adorent découvrir un monde gustatif », se réjouit l’entrepreneuse.

 

Après Anne de Bretagne, Maëlle Zanini envisage de créer des boxes gourmandes dédiées à Jules Verne et au général Pierre Cambronne. Deux figures au fort ancrage historique territorial.

« Je cherche à mettre en valeur des personnages célèbres car cela permet aux gens de se lier à un imaginaire », précise Maëlle.

Visite et dégustation : les gourmands d’Histoire de Nantes se sont pas près d’être repus avec Maëlle. 

 

Actu Nantes