Spécialités Nantaises - 100 % Gourmand - 100 % Artisanal - 100 % Terroir Nantais

Les Bienfaits des Algues

On entend beaucoup parler des algues en ce moment. De nombreuses allégations leur sont prêtées et leurs bienfaits sur la santé sont vantés partout. Mais leurs vertus sont elles bien réelles ? Ou s’agit-il simplement d’un phénomène de mode ? Nous avons enquêté sur ces aliments hors du commun. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’après avoir lu cet article vous ne les regarderez plus jamais comme avant ! Alors, quels sont les bienfaits et vertus des algues sur la santé ? Et pourquoi manger des algues ?

Les algues : bienfaits et vertus sur la santé

La spiruline, la chlorella, le klamath, le nori, le wakamé, la laitue de mer, la dulse, la mousse d’Irlande, le spaghetti de mer, le haricot… Ces noms vous disent-ils quelque chose ? Ces derniers ont beaucoup fait parler d’eux ces derniers temps. Et pour cause, leurs bienfaits sont considérables et surtout : avérés par la science ! Les algues et cyanobactéries sont de très grandes sources de nutriments. Et leurs intérêts sont multiples. Voici quelques bonnes raisons de consommer plus d’algues au quotidien.

Manger des algues pour améliorer votre état de forme

Les algues contiennent de grandes quantités de vitamines A, B, K, de sels minéraux et d’oligo-éléments. Les sels minéraux peuvent représenter, en fonction des variétés, entre un quart et un tiers du poids total de l’algue. Les algues sont également riches en fer, en calcium et en magnésium. Une alimentation riche en algues permet donc de bénéficier des nutriments essentiels à l’organisme, afin de garder ou d’améliorer votre état de forme. Les sportifs et les femmes enceintes l’ont bien compris et en consomment à raison. Si les sportifs en consomment afin d’améliorer leurs performances, les femmes enceintes les affectionnent, car elles leur permettent de vivre leurs grossesses dans de meilleures conditions. Ces végétaux assurent à leur enfant une croissance normale, en lui évitant de potentielles carences.

Les algues sont de véritable soutien, puisqu’elles nous aident à lutter contre la fatigue. Les nutriments qu’elles contiennent sont variés et agissent sur tous les systèmes de l’organisme. Certains sels minéraux sont essentiels à la santé et au bon fonctionnement de notre corps.

spiruline et chlorelle

Gagné du muscle grâce à d’importants apports en protéines

Manger des algues, c’est donc augmenter sa consommation de protéines au quotidien. Et il n’y a rien de plus facile, grâce aux compléments alimentaires et aux poudres ! Il suffit de les intégrer à une routine alimentaire saine pour profiter d’apports augmentés en protéines végétales. Les sources de protéines végétales sont d’ailleurs les plus saines qui soient. Ce taux de protéine représente le double, voire le triple, de ce que peut contenir la viande bovine. Elles contiennent également une quantité importante de fibres et d’acides gras essentiels.

En fonction de leur variété, les algues peuvent contenir entre 40 et 70 % de protéines avec un apport très limité en calories et en lipides. Tandis que les protéines vont permettre de gagner du muscle sec, les fibres quant à elles, vont faciliter l’assimilation des aliments, la digestion et augmenter le sentiment de satiété. La spiruline est d’ailleurs un aliment de choix pour favoriser la récupération musculaire. Elle contribue à améliorer la résistance des sportifs face à l’effort, et prévient les dommages causés par le stress physique et le stress oxydatif.

Renforcer votre immunité avec les algues

La chlorelle, la spiruline, le klamath… Les algues et cyanobactéries contiennent une part importante d’antioxydants. Ainsi, elles contribuent à renforcer l’organisme, protègent le système cardiovasculaire, aident à lutter contre les virus et les maladies. Elles auraient également, selon de récentes études scientifiques, des propriétés anti-cancer. Les algues comme la spiruline et la chlorella (ou chlorelle) ont l’avantage de détoxifier l’organisme en profondeur et d’éliminer les toxines. De cette façon, les différents systèmes de l’organisme peuvent fonctionner de manière optimale. Le klamath quant à lui est utile pour la régénération des cellules souches. Toutes ces algues ont des vertus à peu près similaires bien que leurs teneurs et apports en vitamines et autres nutriments soient quelque peu différents.

On le sait aujourd’hui, les plantes et algues antioxydantes ont aussi pour effet de stimuler le système immunitaire. À ce titre, elles nous protègent des microbes, des virus, des bactéries, etc. La spiruline en complément alimentaire est souvent recommandée pour prévenir les maladies hivernales et pour renforcer les défenses de l’organisme.

Préserver votre jeunesse et lutter contre les radicaux libres

La richesse des algues en antioxydants, bêta-carotène et en chlorophylle permet de préserver et améliorer la beauté des cheveux et de la peau. En effet, ces éléments contribuent à protéger l’élastine et le collagène des tissus. Les antioxydants protègent la peau contre les radicaux libres, principaux responsables du vieillissement cellulaire. Ces derniers, lorsqu’ils sont présents en très grandes quantités dans l’organisme, deviennent néfastes. Il faut alors contrer leurs effets et les éliminer avec l’aide des antioxydants : les algues en sont très riches !

manger des algues

Les algues et cyanobactéries peuvent aussi soigner certains problèmes de peau comme le psoriasis, l’eczéma, voire les manifestations d’herpès. Qui plus est, les algues comme la spiruline et la chlorelle vont aussi améliorer la qualité des cheveux et des ongles et les rendre plus beaux et plus résistants (utiles pour les personnes qui ont des cheveux cassants).

Faire le plein d’iode pour prévenir l’hyperthyroïdie

Les algues regorgent d’iode. Ce minéral essentiel, dont nous sommes trop souvent en manque, permet de maintenir l’équilibre de l’organisme. Un déficit en iode peut engendrer quant à lui un dysfonctionnement de la thyroïde, dont ce sont généralement les femmes qui sont le plus touchées. Également appelé hyperthyroïdie, ce syndrome peut se répercuter de différentes façons sur l’organisme. Il provoque des maladies diverses, de la fatigue, une perte d’appétit, de l’hyperémotivité, etc. Il est donc indispensable de consommer davantage d’iode pour faire face à ces symptômes.

Pour terminer, la consommation d’algues permet de varier ses plats pour s’assurer des apports suffisants en iode et autres nutriments. Outre le poisson ou la viande par exemple, vous savez désormais que les algues pourront elles aussi vous apporter de précieux nutriments. Et leur digestibilité sera plus facile. À vous la force verte !

Manger des algues pour lutter contre le cholestérol

Certaines algues comme la chlorelle, le nori ou le wakamé contiennent des phytostérols. Il s’agit de composés proches du cholestérol sur un plan chimique, et qui a pour effet d’empêcher le corps d’absorber ce dernier. Ainsi, la consommation de phytostérols contribue à réduire le cholestérol sanguin, et notamment le taux de mauvais cholestérol. Il faut pour cela consommer des algues très régulièrement, en quantité suffisante.

La spiruline, une cyanobactérie à la composition très intéressante, peut aussi influer de façon bénéfique sur le taux de cholestérol. En effet, elle influe sur le taux de lipides sanguins, et donc également sur le taux de cholestérol. Comme le montre une étude à ce sujet, la spiruline contribue à réduire le taux de triglycérides sanguins.

Faire le plein de fibres alimentaires

Une alimentation riche en fibre permet de prévenir les maladies cardiovasculaires. Elle contribue aussi au contrôle de l’appétit et du diabète de type 2. Les fibres qu’on trouve dans les algues vont même jusqu’à réduire l’hypertension artérielle et le cholestérol sanguin. L’alimentation moderne est parfois trop pauvre en fibres alimentaires, la faute aux produits transformés et raffinés. Les algues sont des aliments à part, qui contiennent une part importante de fibres (notamment des fibres solubles). Selon la variété d’algues fraîches dont il est question, elles peuvent contenir jusqu’à 8 % de la quantité de fibres recommandées par jour. En ce qui concerne les algues séchées, cette proportion grimpe à 35, voire 50 % !

manger des algues

Les algues contre le cancer ?

Les études réalisées sur les différentes algues de notre alimentation montrent que leurs composants contribuent à freiner le développement de tumeurs et à favoriser la mort de certaines cellules cancéreuses. Les algues s’opposent le plus souvent aux œstrogènes, et se positionnent en protectrices contre le développement des cancers hormono-dépendants comme celui de la prostate ou du sein. Les populations dont l’alimentation est de type asiatique présentent une incidence moins importante de cancers, contrairement à la population nord-américaine. Cette différence a été largement attribuée à la consommation de soja des populations asiatiques, mais les algues jouent aussi un rôle clé dans ce constat.

Les déficiences en iode et en sélénium (deux sels minéraux marins présents dans les algues) augmentent de manière significative le risque de formation d’un cancer du sein. Le rôle des algues dans la prévention du cancer reste toutefois à préciser. D’autre part, les algues contiennent du fucoïdane, un sucre. Ce composé actif contribue à tuer les cellules leucémiques. Les chercheurs estiment que cet élément contribue à améliorer l’efficacité des agents de chimiothérapie classiques.

Pourquoi manger des algues ?

Vous vous demandez encore pourquoi consommer des algues. Votre santé dépend de la qualité de votre alimentation. Les algues sont d’incroyables sources de nutriments essentiels et de composés actifs bénéfiques à l’organisme. Elles nous prodiguent des bienfaits considérables, dont nous aurions tort de nous priver. D’autant qu’il est plus facile que jamais d’intégrer la spiruline ou la chlorelle à notre alimentation. On trouve les algues sous forme de simples comprimés à avaler, ou de poudre à inclure à des boissons ! Alors, par quelle algue commence-t-on ?