Spécialités Nantaises - 100 % Gourmand - 100 % Artisanal - 100 % Terroir Nantais

L'origine du Gâteau Nantais et sa recette originelle

Quand on parle de Gâteau Nantais, on parle de LU. Vous l'ignoriez ???

Un peu d'Histoire

Alors un peu d'Histoire:

Un jeune pâtissier, Jean-Romain Lefèvre, vient s'installer à Nantes en 1846 . Il est originaire de Varennes-en-Argonnes, petite localité spécialisée dans la fabrication des biscuits roses dits de Reims.

Dans la pâtisserie qu'il tient, rue Boileau, avec sa femme Isabelle Utile, il vend des biscuits "façon de Reims" (récompensés à l'Exposition Industrielle de 1861) avec des biscuits anglais "Huntleys and Palmers".

En 1882 , les produits, qu'on appelle déjà "Lefèvre et Utile" ont reçu une médaille d'or à l'Exposition de Nantes .

La même année, Louis Lefèvre-Utile, le fils, rachète la société à ses parents et décide, devant le succès des biscuits secs anglais, d'orienter ses efforts vers ce type de produits et d'industrialiser sa production.

Ainsi naîtront le Petit Beurre, les Pailles d'or, le Beurré Nantais et le Gâteau Nantais.

Le  Gâteau Nantais a toujours occupé une place à part dans la production de LU. Fabriqué de manière semi-industrielle dans l'usine du quai Baco de 1910 à 1972 , il a été produit d'un produit haut de gamme, dont la conservation ne dépassait pas 4 mois.

On dit qu'il se rapprochait d'un produit du même nom lancé par Paul Eudel en 1820.

Ce qui est sûr, c'est que ce Gâteau Nantais , avec des arômes de fruits et de rhum , acquiert dès sa création la faveur des gourmands. Un tel point que sa fabrication, interrompu en 1988, a été ressuscitée en 1993 par l'Amicale des Anciens Pâtissiers de LU, qui tenait à ce que ce produit de qualité ne disparaisse pas du marché.

 

Voilà, vous en savez beaucoup maintenant et vous vous coucherez moins bête. Qu'en retiendrez-vous demain ???

 

Et la recette gâteau nantais alors?

La recette originale est secrète mais je peux vous dire qu'il y a des amandes, du sucre, de la farine, des œufs, de la vanille, du citron vert, de l'abricot et du rhum et surtout JAMAIS JAMAIS JAMAIS de beurre !!!

N'oubliez pas que ce gâteau était confectionné sur Nantes où l'on faisait venir tous les ingrédients des colonies de l'époque.
Puis ce gâteau repartait dans les colonies une fois fini.
Le beurre serait rance en fin de voyage et donnerait un mauvais goût au gâteau.
 
Afin de profiter de tous les arômes et du moelleux optimal, il vaut mieux préparer ce gâteau nantais 24 à 48h avant sa consommation.
 
Evidemment si vous êtes diabétique, ce n'est pas une bonne idée d'en manger.
Je dirais malgré tout que c'est d'abord le rhum que l'on va sentir puis le sucre puis les arômes de vanille et d'abricots